Quelles démarches administratives pour votre mariage ?

Comme la plupart des événements importants de la vie, organiser un mariage n’est pas chose aisée surtout lorsqu’on ignore par où commencer. Choisir la salle de réception, la robe de la mariée, documents à fournir, les démarches administratives, trouver l’organisateur et photographe de mariage… Il est difficile de se retrouver. Pour vous donner un coup de pouce, nous allons vous présenter dans ce poste les différentes démarches administratives nécessaires pour votre mariage.

Le choix de la mairie et celui de la date du mariage

La première démarche administrative pour votre mariage est le choix de la mairie. Sur ce point, vous avez plusieurs options. Toutefois, certaines règles sont à respecter.

En effet, la mairie qui doit célébrer votre union doit forcément se trouver soit dans la commune de la mariée ou celle de l’homme, soit dans la commune où les futurs mariés possèdent un logement.

Le second point à suivre après le choix de la mairie est la date de votre mariage civil. Celle-ci dépend de la disponibilité de l’administration compétente qui célébrera votre mariage. Toutefois, pour ceux qui l’ignorent, la plupart des mairies en France ne célèbrent pas de mariage ni les jours fériés ni les dimanches. Il faudra choisir un jour entre le lundi et le samedi, ce dernier étant usuellement choisi pour la célébration.

De même, si vous envisagez de faire un mariage religieux, vous devez forcément faire le mariage civil avant la cérémonie religieuse. Le contraire n’est pas possible.

Choisir ses témoins de mariage

Selon la loi, chacun des futurs mariés doit avoir au moins un témoin qui sera présent le jour de la cérémonie pour certifier l’identité des époux. Il est possible d’aller à deux, mais pas plus.

Qui choisir exactement ? Vous avez le choix entre vos amis d’enfance, les parents, collègues de travail et autres. Bref, à vous de voir. Seulement, quelques règles sont à respecter. En effet, vos témoins de mariages doivent être des adultes (au moins 18 ans) et jouir de leur droit civique.

Le choix des témoins de votre mariage est important ; la présence d'au moins un témoin par époux est obligatoire !

Une fois le choix effectué, il faudra penser à les déclarer. Pour cela, la mairie exige souvent leur carte d’identité. Mais le témoin qui ne possède pas ce titre d’identité pourra présenter son permis ou son passeport. Rappelons aussi que les mariés peuvent changer à n’importe quel moment leur témoin.

Les pièces à fournir pour la célébration du mariage civil

Quelques mois avant la cérémonie, les mariés doivent fournir un dossier de mariage à la mairie.

Celui-ci doit constituer les pièces administratives suivantes :

  • la pièce d’identité de chacun des époux,
  • une copie d’identité des témoins avec la liste de leurs noms, professions, leurs lieux et dates de naissances et leurs domiciles,
  • un justificatif domicile,
  • une copie de l’acte de naissance des futurs mariés datant de trois mois pour ceux qui résident en France et 6 mois pour les étrangers.

À cette liste s’ajoute une attestation sur l’honneur de célibat. Au cas où vous aurez signé un contrat de mariage auprès d’un spécialiste de droit, il faudra accompagner le dossier de mariage d’un certificat du notaire.

Par ailleurs, si l’un des futurs époux a divorcé par le passé, il doit fournir une preuve de dissolution de mariage précédent.

Quand est-il des veuves ou veufs ? Pour la célébration de leur nouveau mariage, ceux-ci doivent fournir en plus des documents susmentionnés, un acte ou un livret de décès du mari ou la femme décédée.

L’entretien des futurs époux

Dans certains cas, le maire ou son représentant peut décider de faire un entretien avec les deux conjoints à la fois ou séparément. L’objet ici est s’assurer que les mariés ont consenti au mariage librement et sans pression.

Publication des bans

Dix jours avant la date de la célébration de votre mariage, la mairie où aura lieu la célébration affiche à l’extérieur les bans. Ces derniers visent à informer les habitants de la région de votre mariage en indiquant vos noms, vos résidences, prénoms et lieu du mariage.

Juste après cette publication, ceux qui ont des preuves pouvant entrainer la nullité du mariage pourront se rapprocher de la mairie avant le jour j. Dans le cas contraire, le mariage sera célébré le onzième jour après la date de la publication des bans.

La publication des bans par la mairie est une démarche obligatoire.

Retour haut de page